HISTOIRES INSOLITES SUR LE 29 FEVRIER

    HISTOIRES INSOLITES SUR LE 29 FEVRIER

    Le 29 février, un jour bien particulier : tout simplement parce que cette date n’est imprimée sur les calendriers qu’une fois tous les quatre ans. Pourquoi ?

    L’année 2020 était une année bissextile et comptait un jour de plus ; mais d’où sort ce 29 février et qu’apporte-t-il de plus ou de moins ?

    Les calendriers respectent au mieux le cycle des saisons (influencées par le soleil).

    Une année de notre calendrier correspond à une rotation de la terre autour du soleil ? soit 365 jours…

    Mais qui est en fait de 365, 24220 jours, soit 6heures de plus … D’où cette journée insérée tous les quatre ans pour se recaler avec le soleil.

    C’est une astuce imaginée par Jules César en l’an 47 sur le mois de février afin de ne pas perturber les fêtes à suivre, les fameuses Calendes de mars.

    On s’est longtemps satisfait de ce calendrier mais avec les progrès de la science, on s’est rendu compte que le calendrier de Jules César était trop long de 0,0078 jours, soit environ 11 minutes par an, ou encore trois jours tous les quatre siècles.

    Pas de quoi en dérégler une pendule, sauf si vous êtes Grégoire XIII, pape en 1582, et que vos fêtes religieuses se décalent au fil du temps ; s’il n’y prend garde, ses successeurs vont finir par fêter Pâques en été !

    Pour résoudre ce problème, il décrète qu’il faudra désormais supprimer trois années bissextiles par tranche de 400 ans.

    Pour y parvenir, il décide qu’une année sera bissextile à condition d’être divisible par quatre, exception faite des années marquant un début de siècle qui, elles, devront être divisibles par 400 (telle l’année 1900).

    En dépit de tous ces ajustements notre calendrier se décale de trois jours tous les 10 000 ans … Rendez-vous en 11582 pour en reparler ?

    29 FEVRIER, QUELQUES PETITES CURIOSITES :

    Un casse-tête pour les anniversaires !

    Depuis 1968, près de 25 000 naissances ont eu lieu en France un 29 février, une moyenne normale pour un jour donné, sauf que l’anniversaire réel ne tombe que tous les quatre ans !

    Parmi les personnalités nées le 29 février, les acteurs Michèle Morgan et Gérard Darmon, le peintre Balthus, le compositeur Rossini, le pape Paul III ……

    En général, à défaut de 29 février dans l’année, la fête d’anniversaire a lieu le 28 février ou le 1er mars.

    SACREE AUBAINE
    POUR CHRISTOPHE COLOMB

    Le célèbre navigateur, en très mauvaise posture à la Jamaïque, réussit à sauver sa vie et celle de son équipage grâce au 29 février 1504.

    Sachant qu’une éclipse de lune aurait lieu cette nuit-là, il menaça la population de vengeance divine si elle ne le laissait pas en paix.
    Ce qui fut fait rapidement, avec double ration de vivres lorsque le lune réapparut !
    Ce 29 février est resté dans l’Histoire comme celui de l’Eclipse de Colomb.

    Tout bénef pour les employeurs !

    Ceci a donné naissance au Mouvement de la libération du 29 février qui réclame sur son blog que soit payé ou déclaré chômé ce jour de plus. Selon les économistes, une journée de 24 heures coûterait en moyenne 50€ par ménage.

    En revanche, le 29 février ne pèse pas plus cher sur les cartes de transport !

    Le jour J pour demander un homme en mariage !

    Ne pas être mariée fut longtemps considéré honteux pour une femme en âge de l’être.

    Le 29 février n’ayant qu’une existence légale épisodique a du coup constitué pour les femmes célibataires une bonne façon de forcer le destin sans trop contrevenir aux usages.

    Dès le 5e siècle, les Irlandaises s’autorisèrent ce jour-là à demander les hommes de leur choix en mariage ; cette coutume, toujours pérenne, existait aussi au 19e siècle en France et au Québec.

    Une loi écossaise du 13e siècle stipulait, elle, qu’un homme refusant une demande faite ce jour précis devait alors s’acquittait d’une taxe : 12 paires de gants pour que la dame éconduite puisse cacher sa main sans alliance !

    En Grèce, en revanche, se marier le 29 février portant malheur, pas de noces ce jour-là …

    29fevrier_08

    11ème édition pour « La Bougie du Sapeur »

    En 1980, une bande de copains lance, comme une blague, ce journal satirique qui ne paraît que les 29 février !

    Le numéro 11, sorti en 2020 a été un numéro collector, qu’il ne fallait pas rater.

    Au sommaire : retour humoristique sur l’actualité des quatre dernières années ou encore la météo des quatre prochaines !

    Le titre, quant à lui, fait référence au sapeur Camembert, un personnage de BD né un 29 février, dont les aventures paraissaient dans Le Petit Français Illustré à la fin du 19e siècle.

    Tous les fonds récoltés par ce journal atypique, tiré à 20 000 exemplaires et vendu 5€, sont reversés depuis 2008 à une association caritative.

    BIENTÔT UN 30 FEVRIER ?

    Ce serait pour 2060. Il s’agirait de rattraper les quelques minutes accumulées dans le décalage entre année civile et solaire et non comblées par les années bissextiles.

    Une rumeur qui fait sourire les scientifiques.

    Reste que le 30 février a déjà été sorti du chapeau en 1712 en Suède et en URSS en 1930 et 1931, où un calendrier révolutionnaire (abandonné en 1932) instaura tous les mois à 30 jours, les jours en plus étant des jours de congés n’appartenant à aucun mois !

    Texte proposé par Claudine Proriol
    Source : Notre Temps Jeux
    Source Photos : Internet

    Nous contacter
    Secrétaire d'association : Claudine PRORIOL
    GEAH
    325 Rue du Lion d'Or - 38890 VIGNIEU
    Informations des autres associations patrimoniales
    Notre association est soutenue par :

    Archives