UN PEU DE L’HISTOIRE DE LA CLE

    UN PEU DE L’HISTOIRE DE LA CLE

    En raison de sa fonction, la clé a toujours symbolisé la possession et donc le pouvoir.

    La Bible donne à la clé son sens le plus spirituel avec la promesse du Christ à l’apôtre Pierre :
    « Je te donnerai les Clés du Royaume des Cieux ». Saint Pierre devient gardien officiel des clefs des Cieux.

    Remise des clefs à saint Pierre – Peinture de Pietro Perugino (le Pérugin), 1448 – 1523

    Les plus anciennes clés sont des crochets à griffes, qui manœuvraient des verrous

    Ce système déjà connu chez les Égyptiens, fut transmis aux Grecs, puis aux Romains.

    A l’époque romaine, au moment du mariage, l’époux offrait un trousseau de clefs à sa future épouse qui devenait la maîtresse des affaires de la maison.

    Elle portait ce trousseau sur elle et l’usage a perduré pratiquement jusqu’à nos jours.

    De son côté, la mariée offrait une clé au mari en symbole de l’accès de sa chambre. Les clés romaines avaient une platine qui soulevait le pêne de la porte.

    Les Romains avaient également pour coutume de porter à un doigt de petites clés bagues pour ouvrir leurs coffres ; elles étaient munies d’un cachet à cire qui servait de signature.

    Le jour des noces, le marié romain en offrait une à son épouse. Peut-être est-ce même l’origine de l’alliance matrimoniale ?

    Au Moyen Age, une veuve qui renonçait à l’héritage de son mari, lorsque les dettes étaient plus importantes que les crédits, jetait un trousseau de clés sur la tombe de son époux le jour de l’enterrement.

    En cas de guerres, lorsqu’une ville se soumettait à un nouveau Maître, elle lui remettait symboliquement les clés de la Ville.

    Les Bourgeois de Calais remettant les clefs de la ville
    à Edouard III, roi d’Angleterre

    A partir du 15e siècle, la forme de la clé se stabilise avec quatre parties bien distinctes : l’anneau, la bossette, la tige et le panneton.

    La plupart des clés conservera désormais le même aspect jusqu’à l’apparition des serrures à barillet et des clés plates.

    Au 16e siècle, certaines clés de meubles d’exceptions comme les secrétaires qu’on appelle des cabinets, deviennent de véritables œuvres d’art, sculpturales, magnifiques et parfois même architecturales.

    Ce style Renaissance arrive tout droit d’Italie mais trouve son parfait accomplissement en France.

    Cette époque est sans aucun doute la plus fabuleuse pour l’histoire de la clé, car le compagnon pour passer maître doit exécuter un chef d’œuvre.

    Par la suite, les compagnons feront des clés plus ordinaires mais, contrairement à ce que nous voyons aujourd’hui chaque clé, comme chaque serrure est unique et l’imagination de ces artisans-artistes laisse pantois.

    Louis XIII recevant les clefs de La Rochelle, le 1er novembre 1628

    Texte proposé par Aline Guicherd

    Nous contacter
    Secrétaire d'association : Claudine PRORIOL
    GEAH
    325 Rue du Lion d'Or - 38890 VIGNIEU
    Informations des autres associations patrimoniales
    Notre association est soutenue par :

    Archives